Ce que la photographie reproduit à l’infini n’a lieu qu’une fois  – Roland Barthes